Nous sommes partis, mon compagnon et moi, un jour d’avril, sur les routes de l’Ecosse.
Avec pour seul objectif de se laisser porter au gré des voitures qui voudraient bien nous prendre en stop.
Pas d’itinéraire prévu, seulement des noms d’endroits en tête qui font rêver.

Nous avons atteint le nord de l’Ecosse assez facilement, de voiture en voiture, de petits déjeuners offerts en détours de 50 kilomètres pour nous déposer au bon endroit. Il neige et la température avoisine le zéro. L’Ecosse est un pays sauvage et peu habité. Sur des kilomètres et des kilomètres, il est possible de ne croiser âme qui vive. Quelques moutons ici et là. Parfois nous avons attendu des heures au bord de la route qu’une voiture passe et nous prenne.

Ces moments d’attente et d’inconnu, sans savoir où nous serons dans les minutes, les heures qui suivent m’ont inspirés. J’ai pris une photo de chaque endroit où nous avons été pris en stop et de chaque endroit où nous avons été déposé, parfois à travers les vitres des voitures qui nous emmenaient. Ces photos sont l’étonnement chaque fois renouvelé de se retrouver au beau milieu de nulle part, perdus, dans une nature sauvage, sans personne alentour.

Une manière de voyager autrement, de voir et de découvrir autrement aussi. Sans jamais savoir où l’on sera déposé, au bord d’une route de montagne, dans une ville au bord de la mer, à côté d’un troupeau de moutons…

Rompre avec les codes des voyages organisés, des guides touristiques et agences de voyages où tout est prévu, organisé, orchestré. Où l’on nous dit où regarder et où ressentir. Nous avions décidé de laisser la rencontre, l’imprévu et la beauté des paysages guider notre voyage…

April 2013, inspired by the photographs of an article found in a travel magazine, we decided it was time to visit Scotland. My wayfaring partner and I took up the challenge of travelling only by hitchhiking … Scotland being a wilderness landscape with fewer inhabitants, you might see no one for kilometers ! When we reached the north of the country, it was snowing with temperatures below zero. Spring was late this year. We hitchiked our way through the country, sometimes waiting hours for a car.

It’s these moments of waiting, wandering, not knowing where we would end up in the next few minutes or hours that inspired me…standing by mountain road, in the outskirts of a fishing town, beside a flowk of sheep or saoked in a dark forest. I photographed every place where we were taken, every place where we were dropped, sometimes through the car’s windows.

These pictures are the astonishement always renewed of being dropped in the middle of nowhere, lost, in the wilderness, with no one else around to contemplate what lay before our eyes. It was a way to travel, see and discover diffently. We drifted away from the classic tours, from the standard places and guided tours where everything is taken care of in a precise arrangement, where you are told when and where to feel. We decided to leave the unforeseen, the beauty of the scenery and the chance encounters guide our travel…